Le SÉSUM est un syndicat accrédité en vertu du Code du travail. Son fonctionnement interne est prévu par les statuts et règlements adoptés par l’Assemblée générale. Voici un résumé des principales instances du SÉSUM et des pouvoirs de celles-ci.

L’assemblée générale

Dans un souci de démocratie direct, l’instance suprême du syndicat est l’Assemblée générale. Elle est souveraine et gouverne au-dessus de toutes les autres instances du syndicat. Elle a le pouvoir de ratifier les conventions collectives, de voter les budgets et les règlements généraux et d’élire ses divers représentants. Y sont aussi débattues et votées les revendications politiques, les statuts et règlements et les politiques internes. C’est pourquoi la participation active des membres du SÉSUM à cette instance est fondamentale à sa bonne marche et tout avancement social y découlant.

Vous pouvez voir les dates des prochaines assemblées générales et les procès-verbaux respectivement sur les différentes pages de notre site.

Le conseil syndical

Regroupant les délégué-e-s et le comité exécutif, le conseil syndical se rencontre environ deux fois par session et discute des orientations et projets en cours. Il permet de s’assurer que les mandats et décisions votés en Assemblée générale sont suivis et il reçoit les libérations syndicales des exécutants pour en faire vérification.

Un·e délégué·e est un membre du Syndicat qui sert de courroie de transmission entre les employé·e·s et l’exécutif. Il est aux aguets de tout problème que pourrait rencontrer les membres du département ou de l’unité qu’il représente. Sa tâche consiste alors à informer le Syndicat des problèmes de son milieu de travail et d’accompagner les membres qui font appel à ses services vers la ressource appropriée.

De plus, les délégué·es siègent au conseil syndical (C.S.). Le conseil syndical est chargé d’étudier et de se prononcer sur diverses questions relatives aux activités syndicales entre les assemblées générales. Le conseil syndical est également en charge d’élire, parmi les délégué.es, des vérificatrices et vérificateurs qui se penchent sur le budget et les livres comptables du syndicat.

Plus encore, un-e délégué-e s’implique activement à la mobilisation et dans les comités créés au sein du Syndicat. Le nombre de délégués et déléguées élu-e-s lors de l’Assemblée générale n’a pas de limite.

Le comité exécutif

Le comité exécutif gère les affaires courantes du syndicat et est le représentant des membres face à l’employeur. Il s’assure du bon fonctionnement du syndicat et de l’application des mandats votés en Assemblée générale et en conseil syndical. Le comité exécutif est composé de sept postes.

  • Responsable à la coordination

La ou le responsable à la coordination représente le SÉSUM dans ses actes officiels et devant les médias, coordonne le travail du comité exécutif, veille au bon fonctionnement du SÉSUM et s’assure que chaque élu et élue du comité exécutif du SÉSUM s’occupe avec soin de ses mandats.

  • Responsable aux relations de travail

Le ou la responsable aux relations de travail coordonne le travail de la conseillère ou du conseiller syndical-e en matière de traitement des plaintes, des griefs, des lettres d’entente ainsi que de la négociation de ces derniers; agit comme intermédiaire entre les membres de l’AFPC lorsqu’un grief est déféré en arbitrage; siège d’office aux comités des relations de travail; coordonne le comité de négociation et veille à l’application des conventions collectives.

  • Responsable aux affaires externes

La ou le responsable aux affaires externes est responsable des relations du SÉSUM avec l’AFPC, représente la section locale auprès des Syndicats et instances extérieurs de l’Université de Montréal, approche les membres désirant participer aux activités de représentations externes du SÉSUM et veille à la diffusion des informations pertinentes relatives aux affaires externes.

  • Responsable à la mobilisation

Le ou la responsable à la mobilisation coordonne, en concertation avec les responsables aux délégué-e-s et aux communications, la mise en œuvre des actions et activités syndicales décidées en conseil syndical, en assemblée générale ou en comité exécutif; est responsable des relations du SÉSUM avec les autres Syndicats de l’Université de Montréal et la FAÉCUM et représente la section locale auprès des syndicats et instances à l’intérieur de l’Université de Montréal.

  • Responsable aux délégué-e-s

Le ou la responsable aux délégué-e-s assure la communication entre le comité exécutif et l’ensemble des délégué-e-s, coordonne les délégué-e-s du SÉSUM et les soutient dans l’accomplissement de leurs tâches, voit à ce que les délégué-e-s suivent les formations nécessaires à l’accomplissement des devoirs de leur charge et s’assure que les délégué-e-s sont entré-e-s en contact avec les nouvelles et nouveaux membres du SÉSUM.

  • Responsable à la communication

La ou le responsable des communications promeut et défend les principes de bases et les plans d’action de SÉSUM dans l’espace public; organise et coordonne les sorties médiatiques et prépare le conseil exécutif pour les sorties publiques; fait un suivi rigoureux de l’actualité et s’assure de la production d’analyses et coordonne la production et la diffusion du matériel d’information et de mobilisation en collaboration avec le comité exécutif.

  • Responsable aux finances

La ou le responsable aux finances est signataire d’office de tout compte de banque responsable de la préparation du bilan financier et des prévisions budgétaires devant être présentés à l’assemblée générale d’automne; tient la caisse et fait la comptabilité; f) fournit au comité exécutif et au conseil syndical sur demande et au moins tous les quatre (4) mois un compte exact des finances du SÉSUM et est signataire des chèques conjointement avec le ou la responsable à la coordination et/ou la ou le responsable aux relations de travail.